Jardinerie

Bodiguel

producteur & paysagiste

Les conseils de Georges

Drainer un terrain

Les terres argileuses (type terre à vigne) et tourbeuses retiennent tant l’eau qu’elles peuvent rester gorgées tout l’hiver. Résultat : les plantes étouffent ou pourrissent sur pied.

Dans d’autres terres, pourtant de bonne qualité, l’eau en excès ne peut s’écouler correctement en raison d’un sous-sol imperméable (c’est souvent le cas lorsque des engins de chantier ont tassé à l’excès un terrain à construire).

La seule solution est alors de drainer le terrain, c’est-à-dire de faciliter l’écoulement de l’eau vers les profondeurs du sol, puis de l’améliorer.

Quand le faire ?

Toute l’année (les périodes de sécheresse et celles où le sol est gelé mises à part)

1– Pour planter un arbre ou un arbuste isolé, creusez un trou de deux à trois fois la taille de la motte aussi bien en profondeur qu’en largeur. Séparez la terre retirée en deux tas : un avec la terre de surface, meilleure, et l’autre avec la terre du fond, de couleur plus claire.

2– Disposez une couche de 20 à 25 cm de billes d’argiles ou de graviers (surtout pas de béton) pour éviter que l’eau ne stagne. Remettez la « terre du fond », mélanger à un quart de sable si vous en avez, additionnez à la terre de la surface de l’amendement approprié, puis égalisez au râteau.

Haut de page